Niederschaeffolsheim

Bienvenue chez nous en Alsace du Nord.

Covid-19 : point de situation

Covid-19 : point de situation

Pour renforcer les mesures de lutte contre le coronavirus Covid-19, l’Etat d’urgence sanitaire a été déclaré sur l’ensemble du territoire de la République par décret n°2020-1257 du 14 octobre 2020.

Le 14 octobre 2020, le Président de la République a annoncé le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire.

Le 22 octobre 2020, le Premier ministre a annoncé que 54 départements et une collectivité d’Outre-mer sont concernés par des mesures de couvre-feu, dont le département du Bas-Rhin.

Le couvre-feu entre en application dans la nuit du vendredi 23 octobre au samedi 24 octobre pour une durée de six semaines.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Aucune activité n’est possible de 21h à 6h du matin dans la zone concernée, sauf exceptions décidées en concertation avec les autorités locales, et sur présentation d’une attestation de dérogation (l’attestation est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur et le site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus ).

  • Toute autre sortie ou déplacement sont interdits, sous peine d’une amende de 135 € jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
  • Des dérogations sont par exemple prévues pour raisons médicales, pour raison professionnelle ou pour assistance aux personnes vulnérables. L’ensemble des motifs de dérogation sont à retrouver sur l’attestation. Cette dernière, valable 1 heure, peut être remplie sur smartphone, sur papier ou écrite sur papier libre. Dans le cas d’un motif professionnel, elle doit être accompagnée d’un justificatif de l’employeur.
  • Les transports en commun restent opérationnels pour répondre aux besoins des personnes détentrices d’une dérogation.
  • Le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs. Cette jauge est également applicable au sein des universités.
  • Les établissements recevant du public de plein air (stades par exemple) sont soumis à une jauge de 1 000 personnes.
  • Tous les établissements recevant du public ne peuvent plus accueillir de public après 21h. Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) peuvent continuer à s’exercer.

D’autres mesures concernant les établissements recevant du public (ERP) entrent également en vigueur : 

  • fermeture de tous les établissements recevant du public, comme les restaurants, à partir de 21 heures,
  • fermeture des bars de jour comme de nuit,
  • fermeture des salles de jeu et des casinos,
  • fermeture des établissements recevant du public à caractère sportif autres qu’en plein air comme les salles de sport, sauf pour l’accueil :
    • des groupes scolaires et activités sportives participant à la formation universitaire,
    • toute activité à destination exclusive de mineurs,
    • de sportifs professionnels de haut niveau
    • de rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel,
    • d’épreuves de concours ou d’examen,
    • de formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles
    • d’activités physiques pour les personnes munies d’une prescription médicale,
    • des assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et des réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire,
    • de populations vulnérables et pour la distribution de repas pour des publics en situation de précarité,
    • d’événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation,
    • dans le cadre de l’organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination.

Mesures applicables à l’ensemble du pays en état d’urgence sanitaire

Certaines mesures concernent l’ensemble du territoire, placé en état d’urgence sanitaire :

  • Interdiction de tout rassemblement de plus de 6 personnes dans l’espace public.
  • Interdiction des rassemblements privés dans des ERP de type L ou CTS incompatibles avec le port du masque (mariage, soirée étudiante…) à compter de lundi 19 octobre 2020.
  • Dans tous les établissements recevant du public, un protocole sanitaire strict est appliqué : jauge de 4m² par personne dans les lieux à fréquentation « debout », occupation d’un siège sur deux dans les lieux à fréquentation « assise ».
  • Le télétravail est renforcé.

Mesures applicables à l’ensemble du Bas-Rhin :

  • Interdiction des buvettes, points de restauration debout, apéritifs, cocktails, vins d’honneur, goûters, « pots », moments de convivialité dans les établissements recevant du public et à l’occasion des rassemblements, réunions, ou activités de plus de 6 personnes qui ne sont pas interdits.
  • Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique à partir de 21h00 et jusqu’à 6h00 le lendemain, dès lors qu’elles sont susceptibles de favoriser le regroupement de personnes.
  • Mise en œuvre obligatoire du cahier de contact dans les restaurants, qui était déjà en place dans le département, sur la base du volontariat.

Les mesures relatives au port du masque restent applicables dans le département.

Les déplacements entre les départements ne sont pas interdits ou limités.

Dans tous les lieux et dans toutes les situations, les gestes barrières doivent être appliqués.

Cérémonies civiles ou religieuses

Les cérémonies civiles dans les mairies (mariages civils par exemple), comme les cérémonies religieuses dans des lieux de culte (mariage, baptêmes…) pourront être organisées. Les règles sanitaires définies dans le décret doivent être respectées lors de ces cérémonies (port du masque, distanciation physique d’un mètre dans les mairies ; port du masque et distanciation physique d’un mètre sauf pour les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble, dans la limite de 6 personnes). Les festivités qui suivent ces cérémonies sont quant à elles interdites dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) de type L (salles polyvalentes, salles des fêtes, salles de spectacles, etc.) et de type CTS (chapiteaux, tentes et structures).

Déplacements transfrontaliers

En raison de la dégradation de la situation sanitaire, les autorités allemandes ont classé la région Grand Est comme zone à risque. Tout voyageur alsacien souhaitant se rendre en Allemagne doit se conformer aux règles fixées par le gouvernement fédéral allemand.

Protégeons-nous les uns les autres

Maîtriser la propagation du virus est la clé de la gestion de la crise sanitaire. Pour y parvenir, chacun d’entre nous a un rôle à jouer, un devoir citoyen ! En respectant les gestes barrières vous pouvez vous protéger vous-même, mais aussi vos proches, collègues et toutes les personnes que vous côtoyez : 

  • Se laver les mains régulièrement avec du savon ou une solution hydro-alcoolique ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ; 
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique et le jeter immédiatement ; 
  • Eviter de se toucher le visage ;
  • Respecter une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes ;
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades ; 
  • Aérer les pièces au moins 10 minutes, minimum 3 fois par jour ;
  • Porter un masque quand la distance d’1 mètre ne peut pas être respectée et dans tous les lieux où cela est obligatoire.

Pour rappel, vous pouvez être atteint de la Covid-19 sans le savoir. Les principes de base en réunion (familiale, professionnelle ou autre) sont simples : chacun porte un masque, se lave régulièrement les mains, et garde ses distances (1 mètre). 

Prévention : l’importance du dépistage

Pour lutter contre la propagation du virus, il est important de rester vigilant et réactif dès les premières alertes (en cas de fièvre ou de signes cliniques ou en cas de contact avec une personne diagnostiquée). Le test de dépistage permet de repérer les personnes atteintes du virus, les prendre en charge et stopper la chaîne de propagation. Rappelons qu’il existe différents tests :

  • Les tests sérologiques (prise de sang) pour vérifier si on a déjà été en contact avec le virus et si par conséquent on a développé des anticorps.
  • Les tests PCR ou nasopharyngés (dans le nez) pour diagnostiquer une infection en cours de Covid-19.

Les deux types de tests sont généralement prescrits par les médecins généralistes. Ils sont réalisés avec ou sans rendez-vous, en laboratoire, et sont pris en charge par la sécurité sociale. 

Les tests à réaliser soi-même en vente en pharmacie sont une solution complémentaire (s’il s’avère positif, il sera nécessaire de confirmer le résultat par un test en laboratoire).

Catherine Rischmann

Les commentaires sont fermés.